Können - Wollen - Brauchen, Arbeitskreis Theaterpädagogik der Berliner Bühnen 2012

Statements zu den besonderen Kompetenzen, Zielen und Bedürfnissen von Theaterpädagogik an Theatern.

Link, Bericht

Pratiques culturelles en Suisse, Analyse approfondie de l'enquête 2008

De nombreuses pratiques culturelles sont largement répandues en Suisse. Elles sont toutefois inégalement pratiquées au sein des différents groupes de la population.

Lien OFCAnalyse

Manifeste Arts&Education

Manifeste pour un saut quantitatif et qualitatif de l'éducation culturelle et artistique dans le système éducatif suisse lancé le 29 janvier 2010 à Lucerne à l'occasion d'un symposium national organisé par la Commission suisse pour l'UNESCO et réunissant plus de 200 représentants des milieux artistiques, éducatifs et politiques.

Lien, Manifest

National Endowment for the Arts survey 2008

The U.S. arts agency study finds a notable decline in theatre, museum and concert attendance and other "benchmark" cultural activities between 2002 and 2008 for American adults 18 and older. The drop was for virtually all art forms and for virtually all age groups and levels of education. Jesse Rosen, president and CEO of the League of American Orchestras, was concerned by the attendance numbers but encouraged by the substantial number of adults who listened to classical music through electronic media.

"There's a sense that we have an old way of defining participating in the arts and that the public is redefining what participation means," Rosen said. "The challenge for us is to see where the public is and engage with them and adapt."

Link, Studie

Pratiques culturelles des 15-25 ans à Genève, Rapport enquête-test

Fabrice Roman, Mischa Piraud & Amal Tawfik Septembre 2011, sur mandat du Département de la culture et du sport, Ville de Genève. Un projet mené en collaboration avec le programme Médiation culturelle de Pro Helvetia.

 

Les recherches en sciences sociales mettent en évidence un aspect crucial des pratiques culturelles de tout un chacun : diversité, éclectisme, omnivorité ou décloisonnement, l’usager culturel ne donne pas à voir un ensemble monolithique de pratiques cohérentes mais, bel et bien, un ensemble d'activités diverses qui en apparence n'ont rien à voir les unes avec les autres : théâtre, concert, internet, opéra, télévision, musée, jeux vidéo. Qui pratique quoi et comment ? Quelles sont les circonstances et modalités de ces pratiques ?

 

Enquête, Lien

Partager informations:

Proposez-nous d’autres ressources à publier ici.

 

Soumettre formulaire